La protection du véritable savon de Marseille

Quand en 1688 Colbert écrit son Edit pour fixer les critères qui définissent le savon de Marseille, ce produit noble jouit déjà d’un grand renom. Pour préserver l’authenticité de sa fabrication et protéger les consommateurs, une règle s’impose.
Rampa Latour s’inscrit pleinement dans cette tradition.

Tout savoir sur la protection du véritable savon de Marseille

 

Produit emblématique de l’artisanat et du savoir-faire français, le savon de Marseille est aujourd’hui la cible de multiples contrefaçons.

La savonnerie Rampal Latour milite activement pour protéger et promouvoir le savon de Marseille traditionnel, tout en lui laissant la possibilité d’évoluer pour répondre aux attentes de nos contemporains, notamment en terme d’empreinte environnementale.
Pour l’instant, aucun label n’existe encore.

Tous les savons de Marseille signés Rampal Latour sont de véritable savon de Marseille traditionnels, faits de A à Z dans notre usine en chaudron et selon le procédé traditionnel marseillais.

Nous utilisons exclusivement des huiles 100% végétales, de la soude, du sel et de l’eau. Rien de plus.

Sans parfum, sans colorant, sans ajout et sans conservateur, nos savons de Marseille sont naturellement hypoallergéniques.

Nous sommes très fiers de vous proposer de véritables Savons de Marseille d’exception, fabriqués artisanalement dans le respect de la tradition.

Nous avons d’ailleurs reçu un courrier du ministère de le l’économie et des finances précisant que :

« La société Rampal Latour, située près de Marseille, fabrique un savon de haute qualité respectant le « procédé marseillais traditionnel », tout en utilisant un procédé de fabrication modernisé afin de répondre aux enjeux environnementaux.

Dans l’état actuel du droit, la société Rampal Latour est légitime à utiliser le terme savon de Marseille et son savon peut être considéré comme du vrai « savon de Marseille » tant en raison de sa localisation géographique que de son mode de fabrication. »

Direction générale des entreprises – Service de l’industrie.

Bientôt une Indication Géographique ?

Nous sommes convaincus qu’une Indication Géographique (IG) est nécessaire pour promouvoir le savon de Marseille, garantir sa qualité et permettre aux consommateurs de se repérer.

Malheureusement, pour le moment, l’IG Savon de Marseille n’existe pas encore. Deux cahiers des charges ont été déposés, mais aucun n’est validé pour le moment. L’INPI instruit le dossier. (Institut National de la Propriété Industrielle)

Pour le moment, il n’existe donc aucune garantie d’authenticité ayant fait l’objet d’une certification par un organisme de contrôle indépendant.

Sans label de l’état, comment reconnaître un savon de Marseille traditionnel ?

Le savon de Marseille est un produit culte, un symbole de notre patrimoine. Jouissant d’une image très attractive qui outrepasse les frontières, le célèbre cube, souffre souvent bien malgré lui d’usurpation d’identité. En effet, la raison de cet état de fait est simple et implacable : l’appellation « savon de Marseille » ne bénéficie d’aucune protection. Cette dénomination, est souvent utilisée avec abus et il est désormais courant de rencontrer des savons de toutes les formes, de toutes les origines, de toutes les qualités et de toutes les provenances indûment estampillés « savon de Marseille ». Cela peut être trompeur pour le consommateur qui est à la recherche du noble savon aux vertus impossibles à contrefaire.

– 100 % des huiles qui composent le savon de Marseille sont végétales.
Les huiles peuvent venir de différentes plantes (souvent l’olive) mais doivent être exclusivement végétales. Ainsi vous allez retrouver sur la liste des ingrédients « Sodium Olivate » (provient de l’huile d’olive), « Sodium Cocoate » (provenant de l’huile de Coco) ou « Sodium Palmate » (provenant de l’huile de Palme).

Astuce : Si vous lisez sur l’étiquette de votre savon « Sodium Lardate » (graisse de porc) ou « Sodium Tallowate » (graisse de bœuf), il ne s’agit pas du vrai savon de Marseille.


– Il doit être composé au minimum de 72 % d’huile

Astuce : Vous pouvez vous renseigner auprès du fabricant et vérifier que les mentions 72 % ou Extra Pur sont bien moulées sur l’une de ses 6 faces. Le savon de Marseille véritable est aussi estampillé par le nom de la savonnerie qui le confectionne.


–  Il est élaboré à partir d’huiles, d’eau, de soude et de sel exclusivement.

Astuce : Fuyez les étiquettes avec une liste à rallonge ! Le savon de Marseille ne contient pas plus de « 6 ingrédients » à sa recette. Il doit être garanti sans parfum, sans conservateurs, sans aucun adjuvant de synthèse…


–  Le savon de Marseille ne peut être que de deux couleurs… Vert ou blanc !

Astuce : Un authentique Savon de Marseille ne contient JAMAIS de colorant ! Fabriqué à base d’huiles, ils se colorent naturellement de ses huiles. Le Savon de Marseille est vert lorsqu’il est composé d’huile d’olive, blanc crème lorsqu’il contient uniquement de l’huile de palme et de l’huile de coprah.


– Son procédé de fabrication suit des techniques de fabrication traditionnelles

Ce gage d’authenticité garantit que le savon est bien élaboré en chaudron selon les grandes étapes de fabrication traditionnelles.

La démarche Rampal Latour:

Protéger la tradition…: fabrication en chaudron, selon le procédé traditionnel marseillais, exclusivement à base d’huile 100% végétales, sans parfum, sans colorant, sans additif, sans conservateur.

…tout en laissant au procédé la possibilité de continuer à évoluer notamment en terme d’impact environnemental. C’est ce que nous faisons avec notre procédé unique (nous avons déposé un brevet) qui consomme 4 fois moins d’eau et 7 fois d’énergie, tout en respectant la méthode traditionnelle.

Nous militons pour une IG qui protège le savon de Marseille tout en lui laissant la possibilité d’évoluer pour s’adapter aux défis d’aujourd’hui. Nous souhaitons garder notre liberté de proposer des produits de qualité supérieure et toujours mieux adaptés aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui.

C’est ainsi que, par exemple, nous avons déposé 2 brevets pour hisser le savon de Marseille au niveau d’un savon de haute qualité dermatologique et environnementale. Ainsi nous préservons la glycérine naturellement produite au cœur du savon pour un savon très doux pour la peau et nous avons amélioré notre procédé de fabrication pour consommer 4 fois moins d’eau et 7 fois moins d’énergie. Nous souhaitons avoir la liberté de poursuivre cette démarche de qualité, d’innovation et de différenciation.

Les historiens nous le prouvent : le savon de Marseille n’a jamais cessé d’évoluer.

Le savon de Marseille n’a cessé d’évoluer avec son temps, suivant fidèlement les progrès de la science. Les découvertes de Nicolas Leblanc (1790), Michel Chevreul (1813) et Ernest Solvay (1863) ont marqué son histoire. Les techniques d’obtention de la soude et la séparation des corps gras ont enrichi le procédé de fabrication du savon, et ont fait fleurir l’industrie à Marseille.

Ces découvertes ont été accompagnées d’explorations de nouveaux continents. On y voit une chance pour l’amélioration de la texture et des vertus du savon de Marseille. Rentrent alors dans sa composition un mélange des huiles notamment de palme et de coco en provenance d’Afrique ou du Moyen-Orient.

Innovation provençale, le Savon de Marseille fait aujourd’hui la richesse de la tradition française.

La savonnerie Rampal Latour dont le savoir-faire remonte à 1828, est toujours installée à Salon-de-Provence. Nous sommes toujours portés par cette tradition qui aime innover.

 

Commander

Retour