L’ART DU SAVON DE MARSEILLE, UNE INDUSTRIE ANCESTRALE

«Une industrie prospère…»

Fabrication Du Vrai Savon de Marseille Rampal Latour

Artisans savonniers, la savonnerie Rampal Latour s’inscrit dans le patrimoine de l’artisanat français en confectionnant depuis 1828 en Provence des savons authentiques à la qualité inimitable.

Parmi eux, trône royalement un savon phare, l’emblématique « Savon de Marseille ». Alors qu’il était l’allié indispensable de toutes les familles, son utilisation a fortement reculée depuis les années 1950 face à l’avènement des détergents issus de la pétrochimie (poudres à laver, détachants chimiques, etc…) Aujourd’hui on le redécouvre car il cumule efficacité, naturalité et respect de l’environnement.

Découvrez l’histoire du savon de Marseille à travers ses dates clés et son processus de fabrication que nos artisans perpétuent dans notre usine à Salon de Provence.

Véritable Savons de Marseille 72% Rampal Latour séchant sur des canisses

Véritable Savons de Marseille 72%  Rampal Latour séchant sur des canisses

L’histoire du savon de Marseille : une industrie prospère

1150-1700  Des débuts prometteurs
1150 : La fabrication du savon démarre à Marseille grâce aux secrets de fabrication rapportés des Croisades.
1500 : Les méthodes de fabrication marseillaises se perfectionnent.
En 1650, la qualité des productions marseillaises est reconnue. La clientèle se développe et se fidélise.
Colbert décide en 1688 de fixer les règles de fabrication du savon par un Edit qui sera la charte des savonneries jusqu’en 1789.

1700-1830 Des découvertes révolutionnaires
En 1700, Marseille a le quasi-monopole de la fabrication en France.
1791 : N. Leblanc découvre un procédé pour extraire la soude du sel marin.
1808 : Des fabriques de soudes artificielles s’ouvrent à Marseille.
1800-1820 : C’est la grande époque du savon à l’huile d’olive.
1823 : M. Chevreul invente la méthode de séparation de la glycérine et des acides gras.

1830-1914 – Les usines se perfectionnent
1830 : Grande pénurie d’huile d’olives. Il faut trouver de nouvelles matières premières.
1850-1860 : Importations d’huiles d’arachides, colza, palme, coprah…
1861 : E. Solvay découvre un procédé d’extraction de la soude moins cher et plus facile.
Les usines se perfectionnent, la production augmente.
1900 : Développement des notions d’hygiène. Le savon devient le produit indispensable. C’est la grande époque des réclames.

1914-1955 – Une concurrence acharnée
1914-1918 : Il faut vendre malgré la crise : les slogans deviennent patriotiques.
1936 : La concurrence étrangère s’installe à Marseille. Henkel & Lever exploite la marque Persil.
1939-1945 : Nouvelle crise pour le savon de Marseille. Des marques apparaissent : Dop, Palmolive, Cadum… Les poudres à laver détrônent le savon de Marseille.
1947 : L’utilisation des machines à laver se développe.

1955-2008 – Le retour au naturel
1955 : Les consommatrices adoptent les lessives pratiques.
1960-1970 : La concurrence envahit le marché.
1970 : Les écologistes dénoncent les effets des détergents à base de produits chimiques qui polluent et peuvent agresser les peaux sensibles.
On redécouvre alors le savon de Marseille, écologique, très efficace, naturel, et aujourd’hui reconnu par les dermatologues pour ses vertus dermatologiques.

Le procédé de Fabrication du véritable savon de Marseille

C’est un Edit de Colbert de 1688 qui fixe pour la première fois les règles et la méthode de fabrication du Savon de Marseille. Un savon de Marseille est dit véritable si il est cuit en chaudron, fabriqué dans la région Marseillaise, que les huiles qui le composent sont 100% végétales, et qu’il contient au moins 72% d’huiles. Extra-pur, il doit être élaboré à partir d’huiles, d’eau, de sel et de soude uniquement. Il ne contient aucun colorant, aucun conservateur et aucun parfum. Son procédé de fabrication dure plusieurs jours au cours desquels la pâte de savon est réalisée en chaudron selon 5 étapes : empâtage, relargage, cuisson, lavage, liquidation.

Les savons sont ensuite séchés, découpés puis estampillés sur leurs 6 faces.

Estampillage du Véritable Savons de Marseille 72% Rampal Latour.

Estampillage du Véritable Savons de Marseille 72% Rampal Latour. 

Rampal Latour vous ouvre les portes de son usine moderne et vous invite à découvrir ce patrimoine vivant, héritage d’un savoir-faire ancestral, bien commun à tous.

Plus d’information pour Visiter notre usine de fabrication de savons

Retour