SALON DE PROVENCE, CAPITALE DU SAVON EN 1873

«L’âge d’or de Salon de Provence»

SALON DE PROVENCE,
capitale du savon en 1873

1500-1600 – Salon, ville du négoce
Le négoce a toujours été pratiqué à Salon, placé aux carrefours des grandes routes. La vigne est abondante et l’industrie oléicole florissante. Lorsque Craponne établit son canal, les paysans complantent en oliviers une grande partie du terroir. L’agriculture prédominante est la culture de l’olivier et l’élevage du mouton. Les activités artisanales et industrielles sont les tanneries et les filatures.

1600-1800 – Salon, ville industrielle
1603 : Un hiver désastreux fait périr les oliviers.
En 1709, Salon compte 4567 habitants.
1748 : La manufacture de soie est très importante ; les fileuses salonaises sont désignées comme monitrices à la manufacture royale de Versailles.
1785 : L’industrie se réduit à la fabrication de chandelles, de draps grossiers, du cuir, des chapeaux.

1800-1900 – Salon, ville de l’huile et du savon
En 1801, il reste 1 500 pieds d’oliviers sur 700 000 pieds comptés jadis. Huit savonneries importent la soude d’Arles et de Marseille.
En 1813, quinze charrettes sont destinées à l’importation et à l’exportation entre Salon et Lyon et même Paris. L’apparition du chemin de fer en 1873 permet à l’industrie de l’huile de se développer, entraînant celle du savon et le négoce du café vert.
1885 : Les Rampal, savonniers, travaillent à l’usine Marius Gounelle à Salon.

1900-1914 – L’Age d’Or de Salon
A l’Exposition Universelle en 1900, Salon est primé pour son commerce extrêmement florissant en huiles, savons et cafés, et devient le premier centre savonnier après Marseille.
1907 : Création de la savonnerie Rampal. Les négociants en huiles très fortunés se font construire de belles demeures. On fait la fête !
1909 : Un terrible tremblement de terre détruit plusieurs savonneries.
1910 : L’industrie du conditionnement prospère : estagnons, tonneaux, bonbonnes et caisses.

1914-2013 – Les derniers savonniers
1914 : La guerre porte un coup décisif à l’huilerie (importation d’huiles d’arachide).
1935 : Les savonneries continuent à fermer leurs portes.
1948 : Neuf savonneries sont en activité.
1945-1975 : Le secteur tertiaire augmente au détriment de l’industrie et de l’agriculture.
Aujourd’hui, la savonnerie Rampal continue son activité au cœur de Salon.

Retour